Par : Nord Sud Honda

Malgré des résultats décevants au Grand Prix de Shanghaï, que l’on attribue aux températures fraîches et à l’humidité, Honda demeure confiant quant à la fiabilité de son groupe motopropulseur, qu’il est impatient de tester de nouveau sur le circuit de Bahreïn, au Moyen-Orient.

Cette troisième épreuve de la saison, qui aura lieu dimanche le 16 avril, marquera le premier anniversaire de Stoffel Vandoome en F1. Le pilote de l’écurie McLaren-Honda a en effet récolté son premier point à Bahreïn il y a un an en remplacement de Fernando Alonso, victime d’un accident au Grand Prix d’ouverture à Melbourne. Vandoome y a terminé en dixième position sur vingt-deux pilotes, devant Kevin Magnussen (Renault) et Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari).

Fort de son expérience sur le circuit de Bahreïn en F1 et GP2, Vandoome demeure toutefois prudent : « Nous allons vraiment nous battre, comme toujours. Pour moi, le plus important est le kilométrage, et c’est sûr que la météo sera bien meilleure à Bahreïn qu’à Shanghaï. Donc j’espère faire autant de tours que possible durant le week-end. Ça aide déjà bien de connaître la piste et j’ai gagné deux fois en 2015 en GP2 là-bas. Je suis déjà à l’aise avec le tracé, donc il faut construire sur ce que je sais déjà. »  

Un nouveau moteur thermique pour le GP de Barcelone?

Honda a procédé il y a plusieurs semaines au lancement d’un nouveau moteur thermique, mais ce dernier ne devrait faire ses débuts qu’à Barcelone, en mai. À moins que les tests ne donnent rapidement satisfaction à McLaren, dans lequel cas il serait introduit plus tôt, au Grand Prix de Russie le 30 avril.

À suivre!

Événement : Grand Prix de Bahreïn Date : 16 avril 2017 Heure : 10 h 30 (HNE), en direct sur RDS