Par : Nord Sud Honda

Avez-vous déjà entendu parler des kei-cars? Ce sont des minivoitures au style pour le moins distinctif très populaires au Japon. Si populaires même qu’elles représentent près d’une vente sur deux dans leur pays d’origine. Une catégorie que Honda est loin de mettre de côté, puisque le constructeur a récemment présenté une nouvelle N-Box Slash.

Si ce segment est si prisé au pays du Soleil levant, c’est notamment en raison de l’important trafic automobile qui paralyse de nombreuses agglomérations et du fait que le gouvernement nippon favorise depuis de nombreuses années le développement de ces voitures au petit gabarit. Cependant, pour bénéficier de ces divers avantages fiscaux, ces véhicules doivent répondre à des normes strictes : une longueur inférieure à 3,40 mètres, une largeur inférieure à 1,48 mètre, une hauteur limitée à 2 mètres et un moteur d’une cylindrée max de 660 cm3.

Un arc-en-ciel sur roues

Mais revenons à la dernière kei-car signée Honda, la N-Box Slash. Cette petite auto cubique mise sur la personnalisation et se décline en de nombreuses combinaisons de couleurs extérieures et intérieures. Au chapitre équipements, la N-Box Slash se dote d’un système audio surpuissant qui la transformerait presque en discothèque mobile. Côté motorisation, on trouve sans surprise un moteur essence de 660 cm3, disponible en version atmosphérique de 58 chevaux ou en version turbo de 64 chevaux. Dans les deux cas, la transmission à variation continue est obligatoire.

À l’occasion du Salon de Tokyo, l’événement tuning de l’archipel, Honda a préparé plusieurs variantes de sa N-Box Slash. Elle se déclinera en une version futuriste baptisée CyberCode 89 Concept, une version rouge vif et au regard enflammé nommée Mugen et même une version bleu poudre à saveur rétro. Mais je ne vous en dis pas plus, une image vaut mille mots!

  • La N-Box Slash CyberCode 89 Concept

  • La N-Box Slash Mugen

  • La N-Box Slash Custom 60’s